Les dormeurs

Petits dormeurs au fond des bois, nichés au creux des doigts. Le repos se fige comme un dessin sur les masques funéraires de petits êtres imaginaires.

Le loup est à la porte, tranquillement installé sur l’oreiller de Mémé.